Les règles et formalités à connaître

Aucun voyageur n’est autorisé à entrer sur le sol canadien sans avoir respecté les formalités et les règles exigées par l’Etat. Quel que soit le motif du voyage, tourisme ou business, des formalités Canada doivent être effectuées avant la date prévue du séjour.

L’application de l’ETA Canada (Electronic Travel Autorisation), ou l’AVE , a pris effet depuis le 15 mars 2016. Autorisation obligatoire pour entrer sur le territoire canadien, l’AVE est un e visa pour le Canada à demander sur un site dédié. C’est le voyageur lui-même qui se charge de la demande et de l’obtention du document. Il est à noter qu’un formulaire est proposé sur ce site, permettant d’octroyer le document en moins d’une demi-heure. Outre les résidents des Etats-Unis possédant une green card valide, les ressortissants du pays sans visa d’entrée au Canada sont aussi concernés par l’AVE. Pour les voyageurs internationaux, leur passeport et leur AVE sont exigés, sauf en ce qui concerne les passagers français, belges et suisses. Ces derniers n’ont pas besoin de passeport ni de visa Canada, l’AVE suffit pour accéder au territoire.

A la découverte de Montréal

Lorsque ces formalités ont été effectuées, place à la découverte et à l’exploration de la partie sud de la province du Québec. Considérée comme la plus grande ville canadienne, la cité montréalaise séduit par ses curiosités touristiques incontournables et ses richesses naturelles. Voyager dans cette localité permet donc de vivre des vacances inédites au cœur d’une ville séduisante et passionnante. Parmi les lieux d’intérêt, on peut découvrir le Biodôme de l’agglomération, composé majoritairement de jardins botaniques, d’aquariums, d’un parc zoologique et de paysages naturels. Outre le Biodôme, on peut visiter également le vieux Montréal, le vieux port et le parc célèbre du Mont-Royal. Si le voyageur est un amoureux d’histoire et d’art, le musée des beaux-arts et la basilique Notre-Dame lui ouvrent leur porte. Cette dernière est appréciée pour son architecture et son plan basilical unique et original. Quant au musée, il met en valeur les collections, les activités muséales et les représentations temporaires. Après ces découvertes enrichissantes, les vacanciers peuvent se permettre une visite rustique au jardin botanique. Sinon, ils compléteront leur voyage d’une merveilleuse croisière sur un bateau mouche ou à la découverte du fleuve Saint-Laurent.

La cité montréalaise ne se résume pas aux musées et aux croisières, c’est également une capitale gastronomique. Et là-bas, la gastronomie est considérée comme un art de vivre. Pour les voyageurs en quête de nouvelles sensations, la ville montréalaise leur offre l’opportunité de goûter à la vie gourmande. Du bistro convivial en passant par les restos chics, les cuisines européennes, chinoises et canadiennes se mélangent aux spécialités indiennes, vietnamiennes et même afghanes.