Les implants capillaires : les avancées technologiques

En attente de vote

Les causes de la calvitie

La calvitie androgénétique est pour la plupart du temps héréditaire (96% des cas), qu’il s’agisse du père, de la mère ou des grands-parents (la calvitie saute des générations).

Mais d’autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte comme le stress du aux pressions psychologiques, à l’anxiété, à la violence…En effet, ces situations d’excitation affectent l’hypophyse produisant ainsi un excès d’androgènes et donc, une perte de cheveux.

La carence en fer est également l’une des causes de la calvitie. Sans lui, les globules rouges ne peuvent être fortifiés conduisant un manque d’oxygène dans les tissus qui produisent le cuir chevelu.

Les endroits les plus touchés

La calvitie des hommes commence généralement au niveau des golfes des tempes. Le toupet est ensuite atteint, puis le front. D’autres cas de calvitie peuvent toucher en premier lieu le sommet du crâne.

Les femmes, quant à elles, sont essentiellement touchées par une calvitie au niveau de la raie centrale des cheveux.

Qu’est ce que l’implant capillaire ?

L’implant capillaire est une technique de greffe de cheveux (disponible dans le centre the clinic) consistant à prélever des unités folliculaires à la base de la nuque pour les réimplanter dans les endroits dégarnis.

Les cheveux résistants à la calvitie sont généralement présents sur le crâne à vie, ce qui implique une réussite quasi certaine de l’opération de chirurgie et une longue durée dans le temps.

Les cheveux greffés vont dans un premier temps tomber puis la racine implantée va commencer à pousser pour, au bout de 6 à 9 mois, laisser place aux nouveau cheveux désormais bien visibles sur votre tête. Pour une repousse complète, attendez jusqu’au douzième mois après l’opération : le résultat vous troublera !

Les avancées technologiques en matière d’implant

La technologie américaine a mis au point un robot capable de prélever mécaniquement les unités folliculaires grâce à un punch rotatif très petit : le système Artas.

Ce système innovant est le fruit de huit ans de recherche et a permis à des millions de gens à travers le monde de reprendre confiance en eux en retrouvant leur chevelure d’autrefois.

La cartographie et le système de scanner en 3D ont permis à Artas d’atteindre le sommet de la technologie en matière de greffe capillaire.

L’opération nécessite tout de même la présence de spécialistes dans le domaine de la chirurgie esthétique (du visage et du corps), et qui sachent parfaitement maîtriser toutes les fonctionnalités de la machine Artas.

Bien se préparer

Avant de prévoir cette opération an ambulatoire, prenez rendez-vous dans une clinique pour en discuter avec le chirurgien esthétique. Le Docteur Claude Aharoni est l’un des meilleurs spécialistes capillaire en France. Il vous accueille à Paris dans son centre The Clinic, au coeur de la capitale. Il effectuera avec vous un diagnostic capillaire précis et vous expliquera toutes les possibilités et les modalités de l’opération.